Envisager une stratégie d'acquisition sans les social media ? Impossible. L'envisager sans le social selling ? Doublement impossible.
Vous vous demandez ce que signifie le social selling ? Concrètement, il s'agit de l'ensemble des techniques de vente qui mettent les réseaux sociaux en leur centre. Les stratégies consacrées au développement des ventes sont donc construites autour du potentiel et de la force des réseaux sociaux.

1.Le Social Selling unit le marketing et les ventes

La performance de vos contenus publiés sur votre site va être augmentée grâce à leur relais sur les réseaux sociaux. Pour parvenir à ce résultat, la première chose à faire est d'accorder du temps et de l'attention à la création de votre profil, en fonction des critères de chaque réseau social. Par exemple, sur Linkedin, pensez à rédiger une biographie, à utiliser des mots-clés spécifiques à votre secteur d'activité, à déterminer une photo de profil... Un autre exemple : sur Facebook, faîtes de votre photo de couverture une réelle occasion de booster vos ventes en y ajoutant un call-to-action. Vous pouvez notamment ajouter un bouton « Nous contacter » ou « Acheter » sur la photo de couverture, il sera alors visible dès le début de la navigation sur votre page et poussera à l'action.

Ainsi, par la suite, vous pourrez toucher par rebond vos collaborateurs ou concurrents. L'audience de vos contenus connaîtra le boom que vous n'attendiez plus !

2.Le Social Selling vous offre une hausse de vos ventes

Vous serez heureux de dire merci aux 4C! Par 4C, comprenez :

    • Contacts: « Le réseau, le réseau ! » Vous saturez sans doute d'entendre ce conseil, mais on ne vous le répétera jamais assez. Mettez-vous en relation avec des prospects engagés, des décideurs, des influenceurs. Tous ces contacts vous offriront des contenus de qualité et de nouvelles relations. N'oubliez pas, ce n'est pas la quantité qui compte, mais bien la qualité.
    • Contexte: il est évident qu'un bon Social Seller doit se renseigner sur son interlocuteur, ses prospects (profil, centres d'intérêt...), avant de s'adresser à eux. Il pourra alors adopter le ton adéquat et faire des prises de parole de grande qualité.
    • Contenu: proposer le bon contenu au bon moment, le Social Selling, ce n'est pas plus compliqué que ça ! Chaque contenu a un rôle pour inciter les curieux à évoluer dans le tunnel de conversion. Par exemple, vous pouvez faire le choix de diffuser un post sponsorisé, une publicité, sur Facebook ou Instagram, à une heure spécifique et stratégique, telle que la pause déjeuner entre midi et 14h. Ainsi, vous visez une cible en particulier. Si elle clique sur la publicité, elle est renvoyée sur votre page ou sur une fiche descriptive du produit mis en avant. Alors, vous proposez le bon contenu au bon moment et vous obtenez des informations sur la personne, qui deviendra un prospect chaud.
    • Conversion: proposez aussi le bon message à la bonne personne. Vous devez alors détecter les prospects les plus chauds et les plus engagés pour leur faire profiter de votre contenu d'enfer.

3. Le Social Selling donne un coup de pouce à votre réputation et notoriété

Vous allez humaniser l'image de l'entreprise et augmenter votre capital sympathie grâce à ce procédé. Eh oui, votre objectif est de former l'équipe idéale de social sellers ! Vous devez impliquer vos collaborateurs pour incarner l'entreprise sur le web et faire évoluer sa présence. Plus ils seront impliqués, fédérés autour de cette démarche, plus vous créerez une unité autour de votre univers. Ainsi, plus vous serez proches de vos cibles, plus vous pourrez construire des relations remarquables entre vos commerciaux et elles.

4.Le Social Selling sourit à tout le monde !

Il est avantageux autant pour l'entreprise que pour ses commerciaux qui peuvent améliorer leur influence, leur réseau et de ce fait leur légitimité, c'est le professional branding ! Les collaborateurs peuvent alors profiter des réseaux sociaux pour démontrer leur expertise.

Ces 4 arguments ne sont pas suffisants ? Nous vous proposons quelques preuves de plus, en chiffres : Produire des leads sur les réseaux sociaux coûte 75% moins cher qu'avec des moyens traditionnels.

Le social selling est convaincant, puisque 40% des marketers qui l'adoptent estiment que le cycle de vente est plus court.

Vous savez tout de ces 4 bonnes raisons de pratiquer le social selling !

Commencez d'abord par élaborer une stratégie de content marketing, qui vous servira de base à vos pratiques de social selling.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas !

À très vite !

Pascal Brunon

Directeur Associé

Autres articles de la même catégorie

Les 4 astuces majeures pour booster votre site web
Qu’est-ce-que le lead nurturing et comment le mettre en place ?
6 astuces pour optimiser vos call-to-action
Comment optimiser la captation sur votre site web ?